';
Puigs de Coll Roig (2833 m – 2804 m) – Puig Carlit (2921 m) – Pla du Carlit (2804 m) par les crêtes depuis le Passet

 

Petite incursion dans les Pyrénées-Orientales pour aller enfin visiter le très joli sommet du Carlit et ses voisins par un itinéraire peu fréquenté en évitant ainsi la foule de la voie normale.

 


 

Accès voiture

Accès voiture : parking du Passet après Porte-Puymorens. Dépasser l'étang et poursuivre jusqu'au bout de la route.

Tracé GPS

A venir !

 


 

Nous avons dormi au parking et le jour se lève à peine lorsque nous partons. Emprunter le pont pour suivre le sentier du Lanoux rive gauche et le suivre jusqu’à une cabane (2060 m environ sans nom, mais indiquée sur la carte). Juste après la cabane, suivre une timide sente vers le SE et poursuivre dans cette direction jusqu’à sortir de la forêt clairsemée. On trouve alors quelques cairns et des marques rouges (de mémoire « CR » comme Coll Roig) qui amènent quasiment à la base des puigs de Coll Roig. Nous quittons alors les cairns pour partir vers le S dans le vaste cirque d’éboulis sous le puig Occ. de Coll Roig. La pierraille est assez stable au début mais ça se raidit et la montée devient franchement pénible. Ensuite, plusieurs itinéraires sont possibles pour atteindre le sommet (2833 m). Belle vue étendue là-haut.

Dans une ambiance lunaire, rejoindre le puig Or. de Coll Roig (2804 m) puis continuer sur les crêtes faciles voire débonnaires. Très léger crochet par le puig de Solana Carnicera (2839 m) et descente vers le col des Andorrans (2749 m) surplombé par le Carlit désormais tout proche. La montée finale au Carlit est défendue par une courte portion découpée (II) où l’on peut rester sur le fil ou bien passer plus facilement sur la gauche. Les 200 dernières mètres nous séparant du point culminant des Pyrénées-Orientales sont raides et rocheux mais nécessitent à peine de sortir les mains. Il y a du monde au sommet, ce sont les premières personnes que nous voyons de la journée ! Plus bas, les caravanes de randonneurs sont très nombreuses sur la voie normale. D’ailleurs, quelques groupes arrivent et nous ne tardons pas à nous en aller.

Nous restons sur la crête pour aller au Carlit de Baix (2806 m), sans réelle difficulté mais assez raide pour atteindre le collet avant de remonter au sommet. C’est dans le calme de ce sommet voisin que nous faisons notre pause. La crête est ensuite très facile pour passer au puig de Soubirans (2785 m) puis à la stèle du pla de Carlit (2804 m) au début de l’immense dôme. Il ne reste maintenant que le long retour. Pour cela, revenir au collet juste avant la stèle du pla du Carlit et dévaler les fins éboulis puis partir en direction de l’étang sans nom (2559 m) que nous avions repéré depuis le haut. Sans trop s’approcher du puig Castell Isard, descendre au mieux, franchir une barre pour longer le Rec dels Forats où nous retrouvons un sentier qui amène sous l’étang du Lanoux.

Sous le Lanoux, pour faire une boucle intégrale, nous prenons le GR7 en balcon et descendons à l’étang de Font Vive (1896 m) où un difficile sentier amène au parking. Belle journée dans ce massif qui donne envie d’y revenir.