Sélectionner une page

A cheval sur les massifs de Turguila et du Certascan, la Pointe de la Rabassère est une belle pointe granitique qui se mérite lorsqu’on l’aborde depuis le Cirque de Cagateille. L’accès est réputé moins physique depuis Gérac.

Date: 25/07/2012
Distance totale : 17 km
Dénivelé positif : 1700 m
Temps de montée : 3h45
Temps de descente : 3h15
Conditions et commentaires : beau et chaud.
Difficultés : aucune.

Accès voiture

Accès voiture : Parking de la Peyre (départ du Cirque de Cagateille)

Tracé GPS

Le tracé GPS est consultable ici : https://tracedetrail.com/fr/trace/trace/77841

- Tracé obtenu grâce à une montre GPS portée pendant la sortie mais susceptible d'avoir été corrigé a posteriori (bug, imprécision, arrêt involontaire, problème de batterie...).
- Les fonds de carte IGN (France) et Iberpix (Espagne et Andorre) sont disponibles en se connectant. Comment se connecter, sélectionner les fonds de carte et autres informations sur le module cartographique : Utiliser la cartographie
- Le dénivelé et la distance indiqués sur tracedetrail sont générés automatiquement en important la trace. Ces informations sont susceptibles de varier par rapport à celles présentes sur les récapitulatifs, qui ont été obtenues à l'aide d'un autre outil. Preuve en est que le dénivelé et la distance sont toujours à considérer à titre indicatif.

 

Le Cirque de Cagateille où j’allais enfant est finalement comme une madeleine de Proust. Ce chemin facile, la forêt, la fraîcheur et le tumulte du torrent me réconfortent et me rappellent pleins de souvenirs. Et puis, c’est le Couserans, les montagnes que je vois depuis petit, c’est difficilement explicable.

Pour la Pointe de la Rabassère, il faut prendre un peu plus de hauteur. Après le Cirque atteint facilement, le chemin se raidit nettement à l’entrée de la forêt (panneau) jusqu’à la bifurcation menant à l’étang de la Hillette ou à l’étang de la Piède côté Turguila. Nous sortons des bois et attaquons une portion moins raide sur de grandes dalles granitiques qui aboutissent à un petit passage de désescalade facile et équipé. De nombreux randonneurs s’arrêtent à l’étang : dans ce cas, ce petit passage est indispensable. Sinon, l’itinéraire balisé et cairné se poursuit, surplombe un moment l’étang et sa forme si particulière, avant de s’en détacher et de rejoindre le Port de Couillac.

De là, seules 15 à 30 minutes de crête facile suffisent pour rejoindre la Pointe de la Rabassère.

Nous sommes descendus par le même itinéraire jusqu’à l’étang de la Hillette que nous avons cette fois-ci rejoint pour faire une boucle et découvrir l’étang d’Alet. La fin de la descente fut marquée par la chaleur et nous avons apprécié une bonne baignade dans le ruisseau d’Alet.