Petit sommet sous le pic de Montaud, le pic de Portabère était un prétexte pour retourner au port de Salau et essayer de passer au-dessus de la mer de nuages.

Date : 2021/08/17
Distance totale : 17 km
Dénivelé positif : 1300 m
Temps de montée : 2h
Temps de descente : 1h
Conditions et commentaires : mer de nuages à 2000 m.
Difficultés : aucune.

Accès voiture

Accès voiture : à Salau, prendre la direction des mines d'Anglade durant quelques hectomètres jusqu'à un lacet où la direction du Port de Salau notamment est indiquée. La piste est carrossable.

Tracé GPS

À venir


 

Dans la purée de pois, quelques bolets et cèpes ont sorti le bout de leur nez dans les forêts de Salau. Dans le brouillard épais, rien à signaler sauf un troupeau de bovins incrédules à la cabane de Pouill. Puis, le sentier, d’abord boueux, devient souillé par les crottes de brebis qui le recouvrent. C’est à la limite de l’écoeurement que nous sommes soulagés de constater que cela se calme enfin lorsque nous passons près des premiers pylônes. Pas le moindre indice sur la fin de la mer de nuages. Pourtant, en arrivant au port de Salau, la couche se déchire soudainement ! Magnifique ! La montée au pic de Portabère est raide mais sans difficulté. Panorama limité mais ce secteur est tellement sauvage et méconnu que c’est un plaisir d’observer ces sommets oubliés. La crête jusqu’au Mont Rouch, projet toujours non concrétisé, donne toujours aussi envie ! Gros gavage de myrtilles au sommet puis retour rapide.