Avec un flux de sud tempétueux et accrochant les hauts sommets, les skis de randonnée restent à nouveau au placard pour aller visiter le pic de Montaut sous un vent à décorner les isards.

Date : 2022/03/11
Distance totale : 15 km
Dénivelé positif : 1250 m
Temps de montée : 1h10
Temps de descente : 1h
Conditions et commentaires : nuageux et très venté.
Difficultés : aucune.

Accès voiture

Accès voiture : village d'Ilhet

Tracé GPS

Le tracé GPS est consultable ici : https://tracedetrail.fr/fr/trace/trace/181198

- Tracé obtenu grâce à une montre GPS portée pendant la sortie mais susceptible d'avoir été corrigé a posteriori (bug, imprécision, arrêt involontaire, problème de batterie...).
- Les fonds de carte IGN (France) et Iberpix (Espagne et Andorre) sont disponibles en se connectant. Comment se connecter, sélectionner les fonds de carte et autres informations sur le module cartographique : Utiliser la cartographie
- Le dénivelé et la distance indiqués sur tracedetrail sont générés automatiquement en important la trace. Ces informations sont susceptibles de varier par rapport à celles présentes sur les récapitulatifs, qui ont été obtenues à l'aide d'un autre outil. Preuve en est que le dénivelé et la distance sont toujours à considérer à titre indicatif.

 

Ilhet est un joli village, criblé de petites ruelles avec des maisons les unes sur les autres. Au-dessus de l’église, un sentier balisé en jaune monte dans le bois. Après avoir traversé la route puis un petit hameau, il poursuit son ascension sans sourciller jusqu’à une antenne relais immanquable puis une piste. Pour rejoindre la crête, je suis brièvement la piste avant de partir sur un discret chemin qui monte droit vers la crête. Ce dernier devient ensuite plus marquée et aboutit sur la crête où je retrouve le sentier principal. Peu après, je sors de la forêt et les rafales de vent deviennent vite infernales. Après être passé à proximité de la cabane de Collantigue (1461 m), une dernière partie droit dans le pentu permet d’atteindre le pic de Montaut. Panorama limité avec les conditions nébuleuses du jour.

A cause du vent, je ne m’attarde pas et poursuis sur la crête vers le SE. Après une autre bosse nommée Glouppe Hup (1658 m, mais d’où vient ce nom ?), la crête devient boisée. La forêt est superbe et il ne manque que le passage d’un cerf majestueux pour compléter le tableau. Plus bas, je croiserai plusieurs biches. Au col de Bas (1454 m), je laisse la cabane sur la gauche et trouve un sentier balisé en jaune qui traverse à flanc l’ensemble du bois de Baricave. Le chemin est agréable et surplombe la piste parfois visible en contrebas. Je finis par la rejoindre temporairement avant de replonger en direction d’Ilhet en passant à proximité de nombreuses granges.

 


 

Pas de photos