Malgré une altitude modeste, le casque du Lhéris est un sommet connu qui domine la vallée de Campan. Un secteur avec 1000 possibilités.

Date : 2021/11/11
Distance totale : 16 km
Dénivelé positif : 1200 m
Temps de montée : 1h30
Temps de descente : 1h30
Conditions et commentaires : dégagé mais voilé.
Difficultés : aucune.

Accès voiture

Accès voiture : dans Campan, petit parking le long de l'Adour.

Tracé GPS

À venir


 

Du parking, descendre vers le pont qui enjambe l’Adour. Ensuite, le chemin du Teilhet est indiqué et balisé en jaune. Ça monte tranquillement dans la forêt puis dans des prés (quelques chasseurs) jusqu’à un col à la lisière de la forêt. Nous suivons la variante en montant au sommet du Teilhet (1287 m) pour redescendre derrière vers le courtaou du Teilhet sur d’amusantes formations herbeuses. Le casque du Lhéris est désormais bien visible. Le sentier monte tranquillement jusqu’à une cabane au centre de large combe. Nous partons alors vers le N pour rejoindre la crête menant facilement au sommet du casque de Lhéris. Le pic du Midi de Bigorre est bien visible de même que les sommets voisins à proximité. Toutefois, la vue demeure assez limitée, notamment à cause de l’Arbizon à l’est. Le retour est long. Nous revenons sur nos pas pour aller vers le col du Lhéris (1387 m) et prenons la direction (panneau) de la cabane de Banios. Le chemin oscille dans les bois et finit par monter franchement jusqu’à la cabane, joliment située. Nous passons ensuite par le courtaou d’Ordincède avec ses quelques granges et ses chèvres peu farouches. D’abord, le joli chemin descend correctement pendant un moment puis il suit la vallée à flanc avec la route toujours bien visible en contrebas. Attention, quelques bifurcations demandent d’être attentifs au risque de rejoindre le bas de la vallée sans pouvoir continuer tranquillement vers Campan. Le village met du temps à se montrer et n’est visible qu’à la fin. Surpris par la fréquentation : du monde partout.

 


 

Pas de photos pour cette sortie.