Sélectionner une page

Boucle effectuée sous une météo pluvieuse jusqu’aux abords du sommet d’Anténac, où nous n’avons même pas eu l’envie d’aller, avant que le ciel se dégage un peu. Même si nous ne sommes pas allés au sommet, je tenais tout de même à évoquer cet itinéraire intéressant.

Date : 10/05/2018
Distance totale : 25 km
Dénivelé positif : 1800 m
Temps de montée : 3h15
Temps de descente : 1h30
Conditions et commentaires : nuageux et humide avec tendance à l’amélioration.
Difficultés : aucune.

Accès voiture

Accès voiture : Antignac. Parking en haut du village, au départ du chemin.

Tracé GPS

Le tracé GPS est consultable ici : https://tracedetrail.com/fr/trace/trace/77372

- Tracé obtenu grâce à une montre GPS portée pendant la sortie mais susceptible d'avoir été corrigé a posteriori (bug, imprécision, arrêt involontaire, problème de batterie...).
- Les fonds de carte IGN (France) et Iberpix (Espagne et Andorre) sont disponibles en se connectant. Comment se connecter, sélectionner les fonds de carte et autres informations sur le module cartographique : Utiliser la cartographie
- Le dénivelé et la distance indiqués sur tracedetrail sont générés automatiquement en important la trace. Ces informations sont susceptibles de varier par rapport à celles présentes sur les récapitulatifs, qui ont été obtenues à l'aide d'un autre outil. Preuve en est que le dénivelé et la distance sont toujours à considérer à titre indicatif.

 

Du parking en haut du village, suivre l’itinéraire 59. Le début du chemin s’est transformé en petit ruisseau, ça promet ! Après deux bifurcations (925 m et 1170 m environ) où on laisse les itinéraires 56 puis 57, suivre le sentier qui traverse longuement l’ensemble du versant jusqu’à surplomber le village de Cier-de-Luchon. Certains torrents qui jalonnent le parcours sont particulièrement gonflés par les pluies des derniers jours. Aux abords de la la cabane ruinée de Séridet (1185 m), bien penser à descendre la piste à droite et ne pas monter celle à gauche qui s’arrête d’un coup. Enfin, laisser à droite la descente vers Cier-de-Luchon pour s’engager sur un sentier agréable aux nombreux lacets.

La pluie semble s’estomper un peu et nous faisons une petite pause dans une cabane confortable (non nommée sur la carte) où nous rencontrons un sympathique montagnard. Ce solitaire prend des notes à propos de toutes ses sorties sur un petit carnet avec une écriture au crayon à papier ultra serrée et à peine lisible. Arrivés sur la crête S du sommet d’Anténac, nous renonçons à monter au sommet qui est encore dans les nuages même si le panorama se dévoile légèrement au S. Tant pis, ce sera pour une prochaine fois. Nous descendons cette longue crête (GR de Pays du tour d’Oueil) jusqu’à la cabane de Courrau. Pour raccourcir la boucle, un chemin descend éventuellement derrière le cap de Salières. Nous poursuivons sur le GR de Pays jusqu’au cap de la Pène (1588 m). Un chemin (pointillés sur la carte), parfois dégradé et obstrué, descend dans la forêt pour retrouver l’itinéraire 56 de Cazaril qui ramène ensuite à Antignac.