Balade automnale dans les forêts du versant nord du massif Gar – Cagire. Panorama lointain mais étendu : de l’Estats au Vignemale.

Date : 2020/10/17
Distance totale : 16 km
Dénivelé positif : 1300 m
Temps de montée : 1h20
Temps de descente : 1h40
Conditions et commentaires : beau.
Difficultés : un peu de hors-sentier dans la forêt.

 

Démarrage à l’ombre des arbres qui portent les stigmates de l’automne. Nous empruntons la piste (Route forestière de Casseport sur la carte IGN) jusqu’au col du Hô (941 m). C’est animé au col puis quelques chasseurs sont postés dans les palombières. Nous suivons le chemin balisé en jaune jusqu’au passage de Pontet où nous rejoignons une piste que nous quittons rapidement pour emprunter un chemin plus raide et glissant. Progressivement, la neige fait son apparition au sol. Ça croustille, ça donne froid aux mains et aux pieds mais ça fait plaisir ! Nous sommes à peine le 17 octobre et la neige est déjà présente à 1400 mètres d’altitude. C’est devenu rare dans les Pyrénées. Passage à proximité de la cabane du pic du Gar puis montée au pic Saillant. Vue éloignée mais superbe avec une belle luminosité et les sommets saupoudrés des premières neiges.

Descente exploratoire dans sa seconde partie. Nous rejoignons la Fontaine d’Artalas par le même itinéraire. Nous souhaitions aller au plan de Calem par le chemin bien marqué sur la carte. Nous avons manqué le chemin et avons suivi une piste de débardage à flanc avant de la quitter pour une descente sanglier dans la forêt jusqu’à la piste convoitée (Route forestière du Job sur la carte IGN). Descente jusqu’à la Fontaine de l’Ombre (669 m) juste au-dessus de Moncaup. Un chemin remonte sans trop de détails jusqu’au col de Hô toujours occupé par les chasseurs.

 


 

Pas de photos pour cette sortie.