';
Tuc de la Coume (1745 m) depuis Aleu

 

Petit belvédère à cheval sur les vallées de Massat et d’Aulus, le tuc de la Coume offre une vue similaire à celle du tuc de l’Adosse, mais en plus éloignée. A faire lorsque la neige a recouvert les sommets.

 


 

Accès voiture

Accès voiture : village d'Aleu.

Tracé GPS

A venir !

 


 

Sans téléphone ni d’appareil, je n’ai pas pu prendre de photos durant cette journée. Du village d’Aleu, rejoindre le hameau de Courex puis suivre des chemins forestiers en direction de la route reliant Cominac au col du Saraillé. Descendre la route jusqu’au hameau de Bios puis prendre la route à gauche à un croisement caractérisé par un espace d’orientation destiné à reconnaître les sommets alentours. Après les dernières habitations, tandis que la neige commence à être présente, la route se transforme en piste que nous suivons jusqu’au col de Vièle-Morte (1124 m).

Peu après le col, nous quittons la piste en suivant le chemin balisé en rouge et jaune (GR de Pays : tour du val de Garbet). Lorsque ce dernier émerge des bois bien enneigés, nous le laissons et montons en direction du sommet désormais bien visible. Quoiqu’un peu voilée, la vue est belle sur les sommets de l’est du Couserans : du pic des Trois Seigneurs au Mont Valier. Serait-ce le pic de l’Har qui dépasse dans l’échancrure du col de Pause ?

Nous descendons par le même itinéraire jusqu’à Bios. En short, la neige croûtée venant limer les tibias lorsque nous nous enfonçons est vraiment douloureuse, je ne l’avais pas anticipé. De retour à Bios, nous regagnons le hameau de Pinsou par les bois (panneaux + balisage) et ramenons le chien qui nous a suivi tout le long depuis Courex, soit près de 28 km au total ! Un petit sommet depuis la maison, top !