Sélectionner une page

A mi-chemin entre le Mont Rouch et le Mont Valier, monter au Pic de Montaud permet de passer une agréable journée contemplative au milieu des paysages sauvages ariégeois en ce premier jour de l’été.

Date: 21/06/2014
Distance totale : 14 km
Dénivelé positif : 1300 m
Temps de montée : 3h pour le pic de Montaud.
Temps de descente : 2h30
Conditions et commentaires : beau.
Difficultés : aucune.

Accès voiture

Accès voiture : col de Pause.

Tracé GPS

Le tracé GPS est consultable ici : https://tracedetrail.com/fr/trace/trace/77868

- Tracé obtenu grâce à une montre GPS portée pendant la sortie mais susceptible d'avoir été corrigé a posteriori (bug, imprécision, arrêt involontaire, problème de batterie...).
- Les fonds de carte IGN (France) et Iberpix (Espagne et Andorre) sont disponibles en se connectant. Comment se connecter, sélectionner les fonds de carte et autres informations sur le module cartographique : Utiliser la cartographie
- Le dénivelé et la distance indiqués sur tracedetrail sont générés automatiquement en important la trace. Ces informations sont susceptibles de varier par rapport à celles présentes sur les récapitulatifs, qui ont été obtenues à l'aide d'un autre outil. Preuve en est que le dénivelé et la distance sont toujours à considérer à titre indicatif.

 

A l’approche de l’étang d’Areau (1880 m), nous avons le droit à un magnifique lever de soleil sur les lacets de la piste du port d’Aula qui serpentent jusqu’au col de Pause, notre point de départ. De l’étang, monter facilement au col de Courbe (1960 m) où une cabane vétuste voire détruite est présente. Le sentier descend ensuite doucement dans le cirque de Berbégué qu’il faut traverser. Malheureusement, nous le perdons et longeons longuement le cirque au même niveau avant de réaliser qu’il va bien falloir monter un jour. Virage à 90° et c’est parti droit dans la pente tantôt sur le gispet, tantôt sur des névés, pour une montée harassante. Nous n’atteignons pas la cabane de Berbégué comme indiqué dans les topos mais aboutissons sur la crête frontière à droite du Pic de Montagnol (2454 m).

Nous passons au sommet puis descendons par une crête un peu raide mais sans difficulté jusqu’au Portanech d’Aurénère (2331 m), le petit collet situé juste avant le Pic de Montaud que nous finissons par rejoindre. Belle vue sur le Mont Rouch encore bien enneigé : il nous donne bien envie le bougre !

Pour rentrer par le Tuc de Berbégué, nous contournons le Pic de Montagnol du côté espagnol pensant que nous rejoindrons la crête frontière en douceur. Choix peu convaincant ! La crête oscille ensuite et offre un parcours magnifique face au massif du Mont Valier. Du Tuc de Berbégué, nous quittons la crête frontière et poursuivons sur une petite crête secondaire en direction du Pic de Gariès. Rapidement, nous la quittons puis descendons en ramasse sur la neige vers l’étang de Pra Matau (2136 m) et dérangeons quelques marmottes. Retour au col de Pause en coupant les nombreux lacets de la piste.