';
Tuc de Parros (2732 m) depuis le pla de Beret

 

Facile, agréable, mais assez longue, la boucle du Tuc de Parros en ski de rando offre une multitude de points de vue admirables. Au sommet, large et exceptionnel panorama en particulier sur le Pic de Maubermé et ses allures de mastodonte.

 


 

Accès voiture

Accès voiture : Pla de Beret. En bas de la station de Baqueira, continuer sur 6 km en direction du Pla de Beret (panneaux bien visibles). Bonne route et large parking.

Tracé GPS

A venir !

 


 

La vue sur l’Aneto en roulant au dessus de Baqueira, un superbe lever de soleil avec un ciel qui s’embrase et le Pic de Barlonguère nous faisant face au parking, c’est une journée qui ne pouvait pas mieux débuter.

 

DSC03487

 

Il existe de multiples possibilités pour monter à ski au Tuc de Parros : notre choix s’est porté sur le vallon de l’arriu de Barlongueta. Pour cela, rejoindre la cabane de Gessa visible depuis le parking au Nord / Nord-Ouest, puis s’engager dans le vallon et sa très belle forêt de pins.

Tandis que le cache de mon appareil photo décide de se faire une descente tout schuss (adieu …), nous passons rive gauche et quittons progressivement le creux du vallon en s’élevant facilement vers le Tuc de Pèdescals (2373 m). A ce moment, nous ne savons pas vraiment où nous sommes, ni où se situe le Tuc de Parros. Nous poursuivons vers le Cap des Closos (2417 m) en contrebas de la crête pour pouvoir garder les skis aux pieds. Un groupe nous confirme l’identité du Tuc du Parros qui paraît bien loin !

Du sommet, par un très court passage assez raide et étroit (à cause du manque de neige) débouchant sur de larges et douces pentes, descendre jusqu’aux estanhons des Closos (2240 m) cachés sous la neige. Nous repeautons et montons vers le Nord en direction d’un collet (2454 m). Ensuite, traverser une ravine (court passage légèrement exposé) puis atteindre la croupe où l’estany de Parros (2530 m) apparaît, et rejoindre facilement l’antécime (2708 m). Beaucoup de personnes s’arrêtent généralement ici car la suite jusqu’au Tuc de Parros est bien souvent déneigé.

En montant à l’antécime, ce n’est qu’au dernier moment que le Pic de Maubermé, énorme, apparaît. Enneigé et partiellement caché par d’autres sommets, le Mont Valier paraît bien faire 2000 mètres de plus. Si ce dernier reste assurément le « Seigneur du Couserans », son voisin du Biros ne manque pas non plus de charisme. De par sa position centrale, le Tuc de Parros offre vraiment un panorama exceptionnel : du Montcalm au Néouvielle en passant par les grands massifs espagnols !

 

Pic de Maubermé
Pic de Maubermé

 

Pour la descente, nous empruntons la croupe en neige dure puis nous nous engageons dans un large couloir qui nous ramène directement au collet (2454 m) rejoint à la montée. Descente sur une neige agréable puis remontée au Cap des Closos. D’ici, nous contournons le Tuc deh Miei (2257 m) par le vallon de l’arriu deth Miei. En cherchant les passages les plus enneigés, nous regagnons facilement le Pla de Beret pour clore cette très belle journée.

L’itinéraire part à l’opposé des remontées mécaniques de la station et reste finalement très tranquille en dépit de sa fréquentation que l’on peut atténuer en passant par exemple par le vallon de l’arriu de Barlongueta où nous fûmes seuls jusqu’au Cap des Closos !