Sélectionner une page

Une nouvelle boucle au départ de Cazaux dessus pour profiter de la poudreuse sans se prendre la tête sur les nombreuses douces pentes à disposition.

Date: 03/02/2018
Distance totale :
Dénivelé positif :
Temps de montée :
Temps de descente :
Conditions et commentaires :
Difficultés : aucune.

Accès voiture

Accès voiture : Cazaux dessus. A Anéran, une route part en épingle et peut rejoindre Cazaux. Etroite et l'ombre, elle n'est pas déneigée : nous n'avons pas pu passer le premier lacet verglacé. Il vaut mieux suivre la route principale qui bifurque à Camors. A Cazaux dessus, un panneau indique le parking. Quand il est plein, les gens se garent tant bien que mal sur la route en contrebas.

Tracé GPS

Le tracé GPS est consultable ici : https://tracedetrail.com/fr/trace/trace/81628

- Tracé obtenu grâce à une montre GPS portée pendant la sortie mais susceptible d'avoir été corrigé a posteriori (bug, imprécision, arrêt involontaire, problème de batterie...).
- Les fonds de carte IGN (France) et Iberpix (Espagne et Andorre) sont disponibles en se connectant. Comment se connecter, sélectionner les fonds de carte et autres informations sur le module cartographique : Utiliser la cartographie
- Le dénivelé et la distance indiqués sur tracedetrail sont générés automatiquement en important la trace. Ces informations sont susceptibles de varier par rapport à celles présentes sur les récapitulatifs, qui ont été obtenues à l'aide d'un autre outil. Preuve en est que le dénivelé et la distance sont toujours à considérer à titre indicatif.

 

Pour les conditions, c’est facile : de la poudre et uniquement de la poudre ! Nicolas fête sa première sortie et ne pourrait pas rêver mieux. Comme on ne peut pas tout avoir, la météo est plutôt tourmentée. Nous partons sur la piste au S puis rejoignons la crête en montant à travers le raide bosquet. Cette longue crête nous amène tout proche du Cap de Tuquet d’où nous nous descendons au N dans une superbe combe jusqu’à la cabane (1565 m). Les sommets sont cachés dans les nuages. Vu l’épaisseur de neige, nous privilégions un itinéraire déjà tracé et arrivons au pic du Lion où nous ne nous attardons pas. Manip’ rapide et ventée pour la chouette descente pendant laquelle les nuages ont la gentillesse de se désagréger brièvement.

Nous remontons par la combe descendue plus tôt jusqu’aux abords du Cap de Tuquet où basculons dans une autre jolie combe qui ramène à proximité du parking.