Sélectionner une page

Après une visite l’année précédente sous un ciel partiellement bouché, retour tranquille au Pic de Néouvielle pour profiter cette fois-ci des chaos rocheux de la voie normale certes, mais aussi d’un superbe panorama au sommet !

Date: 10/10/2015
Distance totale : 10 km
Dénivelé positif : 1000 m
Temps de montée : 4h
Temps de descente : 3h
Conditions et commentaires : beau avec voile laiteux.
Difficultés : gros voire énormes blocs.

Accès voiture

Accès voiture : parking du lac d'Aubert.

Tracé GPS

Le tracé GPS est consultable ici : https://tracedetrail.com/fr/trace/trace/77331

- Tracé obtenu grâce à une montre GPS portée pendant la sortie mais susceptible d'avoir été corrigé a posteriori (bug, imprécision, arrêt involontaire, problème de batterie...).
- Les fonds de carte IGN (France) et Iberpix (Espagne et Andorre) sont disponibles en se connectant. Comment se connecter, sélectionner les fonds de carte et autres informations sur le module cartographique : Utiliser la cartographie
- Le dénivelé et la distance indiqués sur tracedetrail sont générés automatiquement en important la trace. Ces informations sont susceptibles de varier par rapport à celles présentes sur les récapitulatifs, qui ont été obtenues à l'aide d'un autre outil. Preuve en est que le dénivelé et la distance sont toujours à considérer à titre indicatif.

 

1000 mètres de dénivelé pour 4,2 km de montée, l’ascension du Néouvielle est courte et directe. 4 heures pour atteindre le sommet, ce fut une randonnée en groupe où nous avons pris notre temps, ce qui est parfois agréable. Pour décrire l’itinéraire, il suffirait de dire de suivre le cortège des randonneurs, très nombreux sur la voie normale d’un des 3000 les plus faciles des Pyrénées. Voici tout de même quelques détails …

Traverser le barrage d’Aubert jusqu’à une bifurcation (2230 m) où il faut laisser le sentier menant au Pas du Gat pour se diriger vers la brèche de la crête d’Aubert (ou brèche de Barris – 2240 m). Après une visite en juin 2014 où nous avions rencontré la neige à cet endroit, c’est un immense champ de blocs qui s’étend ici sous nos yeux. Plusieurs variantes cairnées existent et convergent toutes en direction de la brèche de Chausenque. Laisser la brèche de Chausenque sur la droite puis s’élever au milieu de blocs puis de rampes légèrement plus lisses, vestiges des anciens glaciers de Néouvielle. Quelques plaques de neige dure sont présentes ici et là jusqu’au sommet qu’on aborde par la gauche grâce à une cheminée facile.

Très bon souvenir de l’année dernière, le Ramougn n’a rien perdu de son élégance. Tandis qu’une cordée de 4 personnes débouche de l’arête des 3 Conseillers, Julien nous rejoint après un beau circuit à recommander : Barrage d’Aubert – Pas du Gat – Pic des 3 Conseillers – Turon de Néouvielle – Brèche de Chausenque – Pic de Néouvielle. Le panorama est magnifique sur tous les grands massifs occidentaux.

Si l’on est à l’aise sur ce type de terrain, les chaos rocheux ne sont finalement pas si fastidieux, voire même ludiques par endroit.