Sélectionner une page

Au Nord du Biros, cette petite ligne de crête est un très beau belvédère sur le Valier et les sommets biroussans : Maubermé, Bulard, Serre-Haute, Crabère …

Date: 10/04/2016
Distance totale : 13 km
Dénivelé positif : 1100 m
Temps de montée : 1h30 pour le pic de Sérau.
Temps de descente : 45 min
Conditions et commentaires : assez beau mais sommets accrochés.
Difficultés : aucune.

Accès voiture

Accès voiture : village de Balacet. Dans le village, dépasser l'église et se garer à proximité du départ du chemin mis en évidence par des panneaux et balisages.

Tracé GPS

Le tracé GPS est consultable ici : https://tracedetrail.com/fr/trace/trace/77237

- Tracé obtenu grâce à une montre GPS portée pendant la sortie mais susceptible d'avoir été corrigé a posteriori (bug, imprécision, arrêt involontaire, problème de batterie...).
- Les fonds de carte IGN (France) et Iberpix (Espagne et Andorre) sont disponibles en se connectant. Comment se connecter, sélectionner les fonds de carte et autres informations sur le module cartographique : Utiliser la cartographie
- Le dénivelé et la distance indiqués sur tracedetrail sont générés automatiquement en important la trace. Ces informations sont susceptibles de varier par rapport à celles présentes sur les récapitulatifs, qui ont été obtenues à l'aide d'un autre outil. Preuve en est que le dénivelé et la distance sont toujours à considérer à titre indicatif.

 

De Balacet, suivre le GR Tour du Biros balisé en jaune et rouge. Le bon chemin s’élève dans la forêt domaniale avant d’en sortir peu avant le col et la cabane d’Arraing. Au col, je quitte le GR qui poursuit à flanc pour suivre une sente balisée en jaune qui mène sans histoire au Pic de l’Arraing. Au fur et à mesure de la montée, les rafales de vent se sont renforcées : le bruit est assourdissant et les sangles de mon sac me claquent sur le visage.

En passant successivement par le Pic de Moussau (1675 m) et le Pic de Mardans (1706 m), je suis la crête toujours balisée en jaune jusqu’au Pic de Sérau. Ce belvédère a effectivement un potentiel magnifique mais le haut des sommets est malheureusement accroché à partir de 2600 mètres environ.

Je descends dans la végétation tel un sanglier jusqu’au col des Molères (1563 m), entouré à proximité par la cabane de Coulédoux à l’Ouest et la cabane des Molères à l’Est, où je retrouve le GR Tour du Biros. L’hiver s’échappe peu à peu et c’est un bonheur de courir à nouveau sur un chemin comme celui-ci. Ce dernier oscille très légèrement jusqu’à revenir au col de l’Arraing où un grand groupe fait une pause à la cabane. Descente par le même itinéraire jusqu’à Balacet.