Sélectionner une page

Superbe belvédère, le Montlude offre une vue imprenable sur le massif de l’Aneto. Sa position centrale dans le val d’Aran renforce son intérêt.

Date: 24/04/2017
Distance totale : 25 km
Dénivelé positif : 1300 m
Temps de montée : 3h15
Temps de descente : 2h15
Conditions et commentaires : beau.
Difficultés : prudence si névés raides sur la crête.

Accès voiture

Accès voiture : Vilamòs ou au dessus suivant votre volonté à suivre la mauvaise piste. Cette dernière démarre en empruntant le Camino San Antonio au centre du village. Nous nous sommes garés dans un lacet à 1300 m environ.

Tracé GPS

Le tracé GPS est consultable ici : https://tracedetrail.com/fr/trace/trace/77100

- Tracé obtenu grâce à une montre GPS portée pendant la sortie mais susceptible d'avoir été corrigé a posteriori (bug, imprécision, arrêt involontaire, problème de batterie...).
- Les fonds de carte IGN (France) et Iberpix (Espagne et Andorre) sont disponibles en se connectant. Comment se connecter, sélectionner les fonds de carte et autres informations sur le module cartographique : Utiliser la cartographie
- Le dénivelé et la distance indiqués sur tracedetrail sont générés automatiquement en important la trace. Ces informations sont susceptibles de varier par rapport à celles présentes sur les récapitulatifs, qui ont été obtenues à l'aide d'un autre outil. Preuve en est que le dénivelé et la distance sont toujours à considérer à titre indicatif.

 

Suivre la très longue piste jusqu’au passada de Simonet (2120 m), vaste col qui marque la fin de la piste et introduit la dernière portion de l’itinéraire davantage typée montagne. Il est possible de couper certains lacets de la piste, notamment au début. Vous pouvez consulter la trace GPS. A partir du col, le paysage est quasiment intégralement enneigé. Heureusement, la neige est portante et nous progressons sans trop de difficultés. Nous passons successivement par l’estanh Long (2070 m) puis l’estanh Redon (2210 m) jusqu’au coth der Estanh (2253 m). Depuis le col, une sente mène au sommet mais elle est sous la neige et nous oblige à trouver notre propre cheminement. Du Néouvielle à l’Estats, le panorama est immense ! Nous revenons à la voiture par le même itinéraire sans avoir aperçu une seule personne pendant toute la journée.