Sélectionner une page

 

Balade facile et agréable en guide de remise en jambes. Appartenant au massif du Saint-Barthélémy, le Mont Fourcat est situé en avant de la chaîne et offre ainsi une vue large et étendue.

Date: 06/02/2016
Distance totale : 10 km
Dénivelé positif : 800 m
Temps de montée : 1h30
Temps de descente : 30 min
Conditions et commentaires : beau, froid et venté au sommet.
Difficultés : aucune.

Accès voiture

Accès voiture : terminus de la route au dessus du hameau de Croquié (parking des Brougues), ou plus bas (hameau lui-même) selon enneigement / fermeture de la route.

Tracé GPS

Le tracé GPS est consultable ici : https://tracedetrail.com/fr/trace/trace/77241

- Tracé obtenu grâce à une montre GPS portée pendant la sortie mais susceptible d'avoir été corrigé a posteriori (bug, imprécision, arrêt involontaire, problème de batterie...).
- Les fonds de carte IGN (France) et Iberpix (Espagne et Andorre) sont disponibles en se connectant. Comment se connecter, sélectionner les fonds de carte et autres informations sur le module cartographique : Utiliser la cartographie
- Le dénivelé et la distance indiqués sur tracedetrail sont générés automatiquement en important la trace. Ces informations sont susceptibles de varier par rapport à celles présentes sur les récapitulatifs, qui ont été obtenues à l'aide d'un autre outil. Preuve en est que le dénivelé et la distance sont toujours à considérer à titre indicatif.

 

En ce début de saison, l’enneigement est faible et nous partons sur une piste totalement sèche dont le cheminement ne souffre d’aucune ambiguïté. Après le col du Traucadou (1253 m), une sente permet de couper les lacets de la piste qui émerge progressivement de la forêt. A présent, une faible couche de neige couvre le chemin qui se rapproche de la crête et mène facilement au Pic de la Lauzate (1800 m). Nous visitons une grande et confortable cabane de berger (nom ?) puis continuons jusqu’au sommet du Mont Fourcat, large dôme débonnaire. D’ici, le Pic du Han (2074 m) a fière allure et les bonnes conditions du jour donnent envie d’aller lui rendre visite.

Après une étude très poussée de la solidité des corniches, nous descendons par le même itinéraire. A la vue du monde croisé en descendant, ce fut judicieux de partir tôt. Je pense bien que ma prochaine visite dans ce massif aura pour but de relier le Mont Fourcat au Pic de Soularac. A suivre …