Sélectionner une page

Surnommée la « Mangeuse d’Hommes » en raison des mines parfois meurtrières, exploitées à son pied de 1901 à 1919. Son itinéraire est chargée d’histoire comme en témoignent les pylônes rouillées et les vieux bâtiments en pierre. Relativement facile, la crête Nord peut surtout impressionner au départ.

Date: 09/08/2013
Distance totale : 17 km
Dénivelé positif : 1500 m
Temps de montée : 3h30
Temps de descente : 2h30
Conditions et commentaires : mer de nuages au col de l’Arech.
Difficultés : crête aérienne.


Accès voiture

Accès voiture : fin de la piste après Luentein. Avant le parking de la Pucelle dans la vallée d'Orle, prendre la direction de Luentein, suivre la mauvais piste (attention aux voitures basses) jusqu'à une barrière qui empêche de continuer jusqu'à la cabane de l'Arech.

Tracé GPS

Le tracé GPS est consultable ici : https://tracedetrail.com/fr/trace/trace/77855

- Tracé obtenu grâce à une montre GPS portée pendant la sortie mais susceptible d'avoir été corrigé a posteriori (bug, imprécision, arrêt involontaire, problème de batterie...).
- Les fonds de carte IGN (France) et Iberpix (Espagne et Andorre) sont disponibles en se connectant. Comment se connecter, sélectionner les fonds de carte et autres informations sur le module cartographique : Utiliser la cartographie
- Le dénivelé et la distance indiqués sur tracedetrail sont générés automatiquement en important la trace. Ces informations sont susceptibles de varier par rapport à celles présentes sur les récapitulatifs, qui ont été obtenues à l'aide d'un autre outil. Preuve en est que le dénivelé et la distance sont toujours à considérer à titre indicatif.


 

Nous suivons la longue piste jusqu’à la cabane de l’Arech puis jusqu’au col de l’Arech (1802 m) où nous émergeons des nuages. Poursuivre sur le sentier jusqu’au tuc de la Coume de Lauze (2489 m). A partir d’ici, nous prenons pied sur la crête N de la mail de Bulard : les quelques pas d’escalade et les portions aériennes se situent surtout au début. Pour sa première randonnée pyrénéenne, Jérémy est plus qu’à l’aise ! Belle vue sur le Machu Pichu ariégeois, vestiges des habitations des mineurs qui exploitaient autrefois les entrailles du sommet. Le panorama est magnifique sur les sommets du Biros. Descente par le même itinéraire.