Sélectionner une page

Qu’il est agréable de passer de l’agitation d’Andorre-la-Vieille et de l’arrivée de l’Andorra Ultra Trail au calme du port de Cabus. La ligne de crête jusqu’au pic de Saloria visite une zone sauvage, royaume des mouflons.

Date : 21/07/2019
Distance totale : 11 km
Dénivelé positif : 1000 m
Temps de montée : 2h
Temps de descente : 1h20
Conditions et commentaires : beau, légèrement voilé.
Difficultés : un peu de hors-sentier facile.

Accès voiture

Accès voiture : port de Cabus. Col frontalier original : goudronné côté Andorre puis piste en Espagne.

Tracé GPS

Le tracé GPS est consultable ici : https://tracedetrail.com/fr/trace/trace/98854

- Tracé obtenu grâce à une montre GPS portée pendant la sortie mais susceptible d'avoir été corrigé a posteriori (bug, imprécision, arrêt involontaire, problème de batterie...).
- Les fonds de carte IGN (France) et Iberpix (Espagne et Andorre) sont disponibles en se connectant. Comment se connecter, sélectionner les fonds de carte et autres informations sur le module cartographique : Utiliser la cartographie
- Le dénivelé et la distance indiqués sur tracedetrail sont générés automatiquement en important la trace. Ces informations sont susceptibles de varier par rapport à celles présentes sur les récapitulatifs, qui ont été obtenues à l'aide d'un autre outil. Preuve en est que le dénivelé et la distance sont toujours à considérer à titre indicatif.

 

Après une nuit très calme au port de Cabus, le jour se lève tranquillement pendant que nous remontons la crête facile jusqu’au Pic de la Bassera (2696 m). Une courte descente, puis nous atteignons déjà la Torre de Cabus (2780 m). Le ciel est voilé et la luminosité particulière. Panorama sur les versants S des massifs d’Estats, Monteixo, Font Blanca, que nous n’avons pas l’habitude d’observer sous cet angle. Au sommet, nous découvrons également les vastes pelouses du versant S où déambulent des dizaines et des dizaines de mouflons. Au sommet du Bassiets (2761 m), un gars les observe d’ailleurs aux jumelles.

En descendant du Bassiets, nous surprenons à nouveau des mouflons : il y en a vraiment partout ! Nous remontons à une pointe non nommée sur la carte d’où le pic de Saloria est enfin visible. La crête est ensuite plus rocheuse avec une partie légèrement plus découpée évitable côté N. L’accès au pic de Saloria est évident. Encore et encore des mouflons qui occupent tous les versants. Beau panorama avec cette lumière qui découpe joliment les couches de sommets jusqu’à l’horizon.

Nous revenons au col entre le Bassiets et la Torre de Cabus. Au lieu de poursuivre par le même itinéraire, nous descendons au N dans le vallon de Borgs. C’est hors-sentier mais facile. Nous restons rive droite pour rejoindre un bon sentier qui était parfaitement visible depuis le haut. Ce sentier enroule le versant boisé et finit par descendre tranquillement au port de Cabus. Au regard du nombre de cyclistes croisés et doublés, le col semble très prisé par les amateurs de vélo.